Chaussures Minorque - Visites

La culture de Minorque à travers ses chaussures
La culture de Minorque à travers ses chaussures

Hébergement

Relaxation

Nature

partager

WhatsApp

Facebook

Twitter

Telegram

Messenger

Email



Table des matières

  1. Informations générales
  2. Les meilleurs producteurs de chaussures de Minorque
  3. Histoire de la chaussure minorquine
  4. Combien coûtent les sandales minorquines

Chaussures, artisans, usines semi-artisanales et avarcas

Minorque possède une importante industrie de la chaussure, des très célèbres avarcas aux chaussures de haute qualité qui sont maintenant exportées dans le monde entier.

Visitez des artisans et des fabriques de chaussures

Sur cette page, nous parlerons de cette production de chaussures minorquines, de son histoire, et nous recommanderons quelques visites chez des maîtres cordonniers et des usines semi-artisanales.

Au cours de ces visites, vous pourrez voir comment la chaussure est fabriquée à partir de zéro, vous découvrirez les différentes techniques de fabrication et, bien sûr, vous pourrez achetez les modèles que vous aimez le plus..

Ce sont des visites gratuites qui vous permettent de voir par vous-même le processus de création et de fabrication des sandales minorquines et d’autres types de chaussures insulaires.

Histoire de la chaussure et des avarcas à Minorque

Pour des raisons d’autosuffisance, les chaussures ont toujours été fabriquées sur l’île de Minorque, depuis que l’île a été habitée.

Cependant, c’est avec l’arrivée des colons de la Couronne d’Aragon que les fondations de l’industrie minorquine de la chaussure ont été posées à partir du XIVe siècle.

Les avarcas et les autres branches de la fabrication de chaussures à Minorque ont évolué avec ces colons, qui fabriquaient leurs chaussures avec le cuir des animaux des nombreuses fermes qui, même aujourd’hui, peupler la campagne de l’île.

L’une des versions les plus répandues de cette chaussure locale, l’avarca, a considérablement évolué avec l’arrivée des pneus.

Les artisans locaux ont commencé à remplacer la semelle en cuir par une semelle en caoutchouc, ce qui a donné à l’avarca beaucoup plus de résistance et d’élasticité.

Propulsée par son propre succès, qui atteignait déjà les classes nobles, l’avarca n’a cessé d’améliorer son design et sa forme, jusqu’à ce que le boom touristique des années 60 et 70 en fasse un produit fabriqué en masse, à la fois par les usines et les petits artisans, qui depuis lors ont profité de la forte demande que ces chaussures confortables, typiques et résistantes ont générées parmi les touristes de l’île.

Il est important de souligner que, bien que symbole culturel de Minorque, l’avarca est loin d’être la seule chaussure produite sur l’île.

Déjà au 19ème siècle, il existe des preuves documentées de grandes quantités de chaussures fabriquées à Minorque exportées vers des coins des îles Baléares aussi éloignés que Cuba.

Aujourd’hui, il existe encore d’importantes productions de chaussures de différents types à Minorque, toutes coïncidant avec les normes de qualité élevées promues par la même association de producteurs, par l’intermédiaire du gouvernement de l’île.

Le secteur de la chaussure, soit par la main d’artisans dispersés dans des ateliers presque comme des alchimistes, soit grâce à la production semi-mécanisée d’industries de taille importante, reste l’un des moteurs économiques de la île et symbole de Minorque.

Combien coûtent les avarcas

Bien qu’à l’origine les avarcas étaient très similaires, fabriqués avec les mêmes matériaux et avec les mêmes techniques, de nos jours les matériaux, les techniques et les méthodes de production peuvent différer beaucoup les uns des autres, doncles prix varient également en fonction de ces facteurs.

Nous sommes des spécialistes à Minorque