Plages de Minorque

Nos criques paradisiaques
Nos criques paradisiaques

Hébergement

Relaxation

Nature

partager

WhatsApp

Facebook

Twitter

Telegram

Messenger

Email

Table des matières

Géographie des plages de Minorque

Minorque est la deuxième plus grande île de l’Archipel des Baléares, à l’est de la Péninsule Ibérique. Son littoral mesure 216 km, où prédominent les falaises, parmi lesquelles on trouve les célèbres criques de Minorque.

Minorque compte plus de 200 plages, des types et des tailles les plus différents, ce qui rend parfois difficile la distinction entre une plage et ce qui pourrait être considéré comme un coin de baignade.

La plupart de ses plages sont, en fait, des criques, puisqu’elles sont situées à la fin des gorges.

Pour des raisons géologiques, la côte nord est escarpée, pleine de caps et de golfes qui multiplient ses kilomètres de côte, tandis que la côte sud a un contour plus lisse et plus linéaire, en raison d’une géologie plus récente et homogène.

Géologie des plages de Minorque

Pour simplifier la réalité géologique complexe de cette île pour le grand public, les spécialistes parlent de la Minorque des 5 couleurs, chacune représentant un épisode différent de l’histoire de la Terre, qui se reflète dans une composition de poussière nettement différente, roche, et sable et, par extension, de sa couleur.

La Minorque noire

Géologiquement, les territoires les plus anciens de Minorque remontent à environ 400 millions d’années. Nous parlons de l’Ère Paléozoïque.

À cette époque, l’actuelle Minorque était le fond d’une mer qui était apparue il y a environ 450 000 000 d’années, lorsqu’un supercontinent s’est étendu et a coulé. Les sédiments du nouveau continent se sont accumulés au fond de l’océan, estimés à environ 1 000 mètres de profondeur.

Il y a 300 millions d’années, de forts mouvements tectoniques ont poussé certains de ces sédiments à la surface. Il s’agit de la Minorque noire, dont sont issus certains des territoires les plus spectaculaires de la côte nord, comme le cap Faváritx, avec le pittoresque phare nord-est qui orne son dos.

Des exemples de plages de la Minorque noire se trouvent dans la zone de Faváritx, Es Grau, Cala Mesquida , Cala es Murtar et Cala Mica.

La Minorque Rouge

Au cours du Permien supérieur et du Trias inférieur, les grands fleuves qui ont érodé les montagnes aujourd’hui disparues ont déversé le sable des roches riche en quartz qu’ils ont décomposées en mers peu profondes.

Parce qu’à cette faible profondeur l’eau est plus riche en oxygène et parce que, avec le sable, les rivières ont également entraîné de grandes quantités de fer dissous, le métal s’est oxydé et mélangé aux sédiments sableux, donnant au sable la couleur rougeâtre typique de les formations rocheuses que nous pouvons voir aujourd’hui, dans de nombreuses régions du nord de l’île dans ce que nous appelons: La Minorque Rouge.

Cala Pilar, Ses Salines de Mongofre et Cavallería appartiennent toutes à cette période.

La Minorque Grise

Les territoires formés dans une mer peu profonde au cours du Mésozoïque sont connus sous le nom de Minorque Grise, avec des roches du Trias au Crétacé, principalement des roches calcaires et des dolomites.

Ce ne sont plus des sédiments d’origine continentale, mais surtout des sédiments marins. Le Cap de Fornells et l’Arenal de Son Saura appartiennent à la période géologique de la Minorque Grise.

La Minorque Blanche

Cela constitue la majorité de l’île, principalement le sud et le sud-ouest, et s’est formé il y a entre 11 et 5 millions d’années.

C’est essentiellement du sable de plage pétrifié par le temps et le poids des sédiments ultérieurs. À cette époque, la mer de Minorque était tropicale, avec des niveaux de vie élevés, qui se reflètent aujourd’hui dans les nombreux fossiles que l’on peut trouver dans ce type de roche, connue sous le nom de marès parmi les locaux.

Cela contraste avec la difficulté de trouver des fossiles dans des roches appartenant à des périodes plus anciennes.

Au cours du Quaternaire, il y a eu de grands changements de température, qui ont entraîné des hausses et des baisses spectaculaires du niveau de la mer.

C’est à cette époque que, sur la plate-forme miocène, sont nés les grands ravins du sud de l’île, qui abritent aujourd’hui certaines des plages les plus spectaculaires, telles que Cala Galdana, Cala Macarella, Cala en Turqueta ou Cala en Porter.

La Minorque Orange

La dernière phase géologique qui a influencé de manière significative le paysage et la formation, en particulier des plages du nord de Minorque, s’est produite au cours du Quaternaire et est connue sous le nom de la Minorque Orange.

Il y a environ 2,5 millions d’années, le sable généré par la décomposition mécanique des mollusques marins s’est mélangé aux sédiments argileux de la Minorque rouge, s’accumulant dans des zones spécifiques, où il s’est solidifié, devenant la roche sableuse orange que nous voyons aujourd’hui et qui se mélange avec des paysages d’autres temps, généralement au-dessus.

Cala Pilar, Binimel.la et Cala Tirant sont de bons exemples de cette période.

En conclusion, géologiquement, on peut garantir qu’à Minorque on peut se baigner dans de nombreux types de plages, de pratiquement toutes les couleurs, ce qui est dû à sa riche histoire géologique, notamment celle du nord de l’île.

Plages Pavillon Bleu à Minorque

Le Pavillon Bleu est un label de qualité pour les plages espagnoles dans lequel les critères d’accessibilité, de santé, d’éducation environnementale, de propreté et de sécurité sont valorisés.

À la date de cet article (2022), Minorque compte 3 plages avec ce prix: Cala Galdana, Cala en Porter et Son Bou. Toutes trois sont des plages urbanisées, avec une grande variété de services touristiques, classables et classées par ce site comme plages familiales.

Pour plus d’informations sur le drapeau bleu au plages d’Espagne, Cliquez ICI.

La vie sous-marine sur les plages de Minorque

Les plages de Minorque bénéficient d’une grande richesse sous-marine, avec des centaines d’espèces de poissons, de mollusques et de types de végétation sous-marine.

Il convient de noter que parler des eaux près des plages n’est pas la même chose que parler des mers qui entourent l’île, car dans la mer il y a des espèces que nous ne trouverons jamais sur aucune des plages. C’est le cas du calmar (Loligo vulgaris), de la langouste rouge (Palinurus elephas) et du Rason(Xyrichtys novacula), par exemple , faciles à trouver à quelques kilomètres de la côte mais jamais sur les plages.

Poisson de plage

Dans le sable, par exemple, il est très courant de trouver des poissons nageant juste à côté de nous, comme le Rouget de vase (Mullus barbatus), la cardine à la cardine à quatre taches (Lepidorhombus boscii) et, bien sûr, le mulet lippu (Chelon labrosus), parmi tant d’autres. Ces poissons, du moins leurs versions plus petites, vivent et se nourrissent dans les zones sablonneuses peu profondes, s’éloignant des côtes à mesure qu’ils grandissent en âge et en taille. Aucun de ces poissons n’est dangereux, mais lesquels le sont ?

Poissons dangereux à Minorque

Il n’y a pas beaucoup d’espèces de poissons dangereux à craindre sur les plages de Minorque, bien que certaines méritent d’être mentionnées dans cette section. Dans les zones sablonneuses peu profondes des plages, on peut avoir la désagréable expérience de marcher sur une grande vive (Trachinus draco).

Ces poissons sont très difficiles à voir, car ils se cachent sous le sable, ne laissant que leurs yeux et leurs épines venimeuses sur le dos. Sa piqûre (normalement quand on marche dessus) est très douloureuse, surtout celle des plus jeunes spécimens.

En règle générale, il n’est pas nécessaire d’aller à l’hôpital après une piqûre, il faut désinfecter et appliquer de l’eau chaude (entre 40 et 45 degrés), et attendre une heure, lorsque la douleur diminue.

Cliquez ICI pour lire un article sur le plus grand weever sur les plages de Minorque.

Sur les fonds rocheux, on peut aussi s’inquiéter des murènes (Muraena helena), qui n’attaquent que si elles sont dérangées, et de la rascasse rouge (Scorpaena scrofa). La seule chose qui devrait nous préoccuper à propos de la murène est sa morsure, qui n’a pas de poison mais qui est très forte, tandis que le Cab Roig a des épines venimeuses très douloureuses, tant sur le dos que sur les nageoires.

Il convient de noter que les mésaventures avec ces deux derniers poissons sont extrêmement rares et faciles à éviter en faisant un peu attention.

Et tant qu’on est dans la section des rencontres malheureuses avec les créatures marines, on signalera rapidement les méduses et les oursins (Psammechinus miliaris).

Les méduses ne sont pas exactement des êtres inconnus parmi les baigneurs et les habitants de la côte, nous ne nous étendrons donc pas avec d’autres explications. Dans le cas des hérissons, il est recommandé de se baigner avec des chaussures adaptées, si l’on va se baigner dans des zones avec des rochers submergés. Ce conseil est particulièrement utile pour les enfants, qui ont tendance à être beaucoup moins prudents que leurs parents.

Mollusques

Les plages de Minorque ont une extraordinaire variété de mollusques, parmi lesquels, et parce qu’ils sont les plus communs, nous allons mettre en évidence les poulpes (Octopus vulgaris), faciles à localiser dans les fissures des rochers en snorkeling, des seiches (sepiola rondeleti), que l’on peut parfois voir dans les eaux peu profondes des plages, des Arapèdes (Patella caerulea), toujours attachées à sa semi- des rochers immergés recouverts de mousse et les grandes nacres (Pinna nobilis), sorte de grosses moules ancrées par la pointe dans les champs immergés de Posidonia.

Posidonie

La posidonie est une plante sous-marine qui pousse dans les prairies sous-marines près des côtes et des plages de Minorque. Les herbiers de posidonie jouent un rôle vital dans les écosystèmes côtiers, les protégeant de l’érosion et abritant d’innombrables espèces de poissons et de crustacés. La posidonie est considérée comme un indicateur de la qualité de l’eau.

Si vous avez des problèmes sur les plages...

De nombreuses plages de la côte de Minorque, en particulier celles qui sont facilement accessibles par la route, sont surveillées. Ils sont les premiers à vous contacter en cas de problème.

Gardez à l’esprit que dans de nombreux endroits de la côte, les téléphones portables ont une mauvaise couverture. En l’absence de connexion, grimper en hauteur augmentera considérablement vos chances de communiquer.

Si vous avez un gros incident, appelez le 112. Minorque est prête à vous aider.

Conseils importants pour se baigner à Minorque

NE PAS attraper de créatures marines ! La plupart des espèces de mollusques de la côte de Minorque sont protégées par la loi, et les écologistes et les forces de sécurité sont toujours prêts à dénoncer et à punir les visiteurs qui ne respectent pas la vie marine de l’île.

La pêche à Minorque est autorisée, mais toujours avec une licence et, selon les espèces que l’on va pêcher, la capture peut n’être autorisée que pendant quelques mois de l’année.

Si vous venez en bateau ou en louez un sur l’île, NE PAS jeter l’ancre sur un champ de posidonie. S’ancrer sur un champ de posidonie entraîne des pénalités gigantesques.

Si vous allez à Minorque en juillet ou en août, N’ALLEZ PAS sur les petites et célèbres plages comme Cala Macarella ou Cala Pregonda, car vous trouverez le parking plein et vous devrez faire demi-tour.

En juillet et août, il est beaucoup plus conseillé d’aller sur les grandes plages, comme Son Bou ou Cavallería, où le parking est grand et la plage est encore plus grande, ou sur les petites plages peu connues.

Le vent

Écoutez le vent. Lorsque vous devez décider sur quelle plage vous allez vous baigner, jetez un œil aux prévisions de vent. S’il vient du nord, allez vers le sud. S’il vient du sud, allez vers le nord. Vous éviterez la saleté, les vagues et les méduses.

Cliquez ici pour voir les prévisions de vent à Minorque pour aujourd’hui

Attention au courant. Surtout sur les plages ouvertes, telles que Son Bou, Santo Tomás et Binigáus, les courants sous-marins peuvent être beaucoup plus forts et peuvent être beaucoup plus proches du rivage que prévu. Si vous trouvez qu’il est difficile de retourner à la plage, demandez de l’aide immédiatement.

La température de l’eau sur les plages

La température de la mer fluctue annuellement entre un minimum de 14°C en février et un peu plus de 27°C en août.

Évolution de la température de l’eau sur les plages de Minorque en 2020

Ces données varient légèrement d’une année à l’autre, et la température exacte dépend de la profondeur à laquelle vous plongez, ainsi que de la distance à laquelle vous vous trouvez. C’est-à-dire que plus on s’éloigne de la surface et du rivage, plus la température de l’eau de mer est basse.

Comment se rendre aux plages

Les plages de Minorque sont accessibles de trois manières, selon que vous avez loué une voiture à Minorque ou non, et où chacune d’elles se trouve.

En ce sens, vous pouvez vous rendre aux plages de Minorque de quatre manières différentes:

Si vous venez en vacances à Minorque et envisagez de louer une voiture, cliquez ici pour voir une liste des sociétés de location de voitures de confiance à Minorque.

Certaines entreprises proposent des excursions en bateau vers des plages inaccessibles par la route. Cliquez ici pour en savoir plus sur sociétés de location de bateaux et excursions en bateau à Minorque.

Si vous prévoyez d’utiliser le bus public pour vous rendre aux plages, cliquez ici pour obtenir des informations actualisées sur les lignes de bus régulières vers lesquelles plages de Minorque.

Si vous souhaitez vous rendre à pied aux criques vierges de Minorque, cliquez ici pour lire un article avec tout ce que vous voudriez peut-être en savoir plus sur Camí de Cavalls de Menorca

Sports nautiques à Minorque

À Minorque, vous pouvez pratiquer une grande variété de sports nautiques pendant l’été. Voici quelques propositions d’entreprises qui se consacrent aux sports nautiques sur l’île:

Services touristiques à proximité des plages

Cliquez ci-dessous pour voir les listes de restaurants et de cafés que nous vous recommandons de visiter pendant vos vacances :

Choses à visiter près des plages

Nous sommes des spécialistes à Minorque